Article :

Pourquoi le ballon dirigeable pourrait-il bien renaître de ses cendres ?

Quatorze ans après la perte du Dixmude au-dessus de la Méditerranée, le 6 mai 1937, l’accident du LZ 129 Hindenburg de la frme Zeppelin scella la fn de l’ère commerciale des dirigeables. L’avion et l’hélicoptère prennent le pas et représentent la majorité du paysage aérien. Peu de chance de revoir un jour ces monstres du ciel… Et pourtant le monde contemporain, ses enjeux et les nouveaux besoins qui lui sont associés, semblent faire un clin d’œil aux nombreux atouts oubliés de ce véhicule. Au beau milieu de tous les questionnements engendrés par le méga buzzword « Big Data », une métaphore s’impose : « La data est le pétrole du XXIe siècle ». Les capacités de traitement de nos machines et les algorithmes d’intelligence artifcielle ne cessent d’évoluer pour en tirer le meilleur parti. Et il est une application dont la pertinence commence à radicalement s’imposer : le géospatial et les jumeaux numériques.

 

Les jumeaux numériques sont conçus comme une représentation virtuelle en direct d’un objet physique tel qu’une ville, un pays, voire même le monde. Il s’agit notamment de la cartographie de haute qualité et de la modélisation des infrastructures nationales vitales, en particulier les réseaux de transport, la distribution d’électricité et d’eau et les télécommunications. Cet environnement synthétique dans un cas d’utilisation de la sécurité publique permet d’élaborer et de communiquer des politiques, de maintenir la résilience face aux catastrophes naturelles et anthropiques, aux confrontations ou aux confits. Le 6e rapport de synthese du GIEC confrme que tous les acteurs vont devoir prendre des mesures pour s’adapter aux conséquences du changement climatique et mettre en oeuvre des mesures pour optimiser les ressources existantes.

De maniere générale, les territoires ont trois raisons de se doter d’un jumeau numérique: d’abord il est fondamentale pour réaliser un diagnostic du territoire, ensuire il permet de rassembler l’ensemble de l’information disponible, notamment géospatiale.

Enfn, il permet de simuler et de prévenir des évènements du court et du long terme (la pandemie du COVID-19 a ete un bon exemple d’utilisation du jumeau numerique, un algorithme prédictif développé par l’IHU de Strasbourg, a par exemplè permis d’anticiper les arrivées en réanimation).

Le jumeau numérique ouvre sur deux types de retour sur investissement. D’abord il permet d’obtenir un retour sur investissement durable: le jumeau numérique permet des économies de temps et de matières et des mesures scientifques. Ensuite, il permet aussi un retour sur

investissement politique: le jumeau numérique permet notamment aux responsables politiques de communiquer avec ses citoyens sur ses projets de transformation de manière la plus objective possible.

Quatorze ans après la perte du Dixmude au-dessus de la Méditerranée, le 6 mai 1937, l’accident du LZ 129 Hindenburg de la frme Zeppelin scella la fn de l’ère commerciale des dirigeables. L’avion et l’hélicoptère prennent le pas et représentent la majorité du paysage aérien. Peu de chance de revoir un jour ces monstres du ciel… Et pourtant le monde contemporain, ses enjeux et les nouveaux besoins qui lui sont associés, semblent faire un clin d’œil aux nombreux atouts oubliés de ce véhicule. Au beau milieu de tous les questionnements engendrés par le méga buzzword « Big Data », une métaphore s’impose : « La data est le pétrole du XXIe siècle ». Les capacités de traitement de nos machines et les algorithmes d’intelligence artifcielle ne cessent d’évoluer pour en tirer le meilleur parti. Et il est une application dont la pertinence commence à radicalement s’imposer : le géospatial et les jumeaux numériques.

 

Les jumeaux numériques sont conçus comme une représentation virtuelle en direct d’un objet physique tel qu’une ville, un pays, voire même le monde. Il s’agit notamment de la cartographie de haute qualité et de la modélisation des infrastructures nationales vitales, en particulier les réseaux de transport, la distribution d’électricité et d’eau et les télécommunications. Cet environnement synthétique dans un cas d’utilisation de la sécurité publique permet d’élaborer et de communiquer des politiques, de maintenir la résilience face aux catastrophes naturelles et anthropiques, aux confrontations ou aux confits. Le 6e rapport de synthese du GIEC confrme que tous les acteurs vont devoir prendre des mesures pour s’adapter aux conséquences du changement climatique et mettre en oeuvre des mesures pour optimiser les ressources existantes.

De maniere générale, les territoires ont trois raisons de se doter d’un jumeau numérique: d’abord il est fondamentale pour réaliser un diagnostic du territoire, ensuire il permet de rassembler l’ensemble de l’information disponible, notamment géospatiale.

Enfn, il permet de simuler et de prévenir des évènements du court et du long terme (la pandemie du COVID-19 a ete un bon exemple d’utilisation du jumeau numerique, un algorithme prédictif développé par l’IHU de Strasbourg, a par exemplè permis d’anticiper les arrivées en réanimation).

Le jumeau numérique ouvre sur deux types de retour sur investissement. D’abord il permet d’obtenir un retour sur investissement durable: le jumeau numérique permet des économies de temps et de matières et des mesures scientifques. Ensuite, il permet aussi un retour sur

investissement politique: le jumeau numérique permet notamment aux responsables politiques de communiquer avec ses citoyens sur ses projets de transformation de manière la plus objective possible.

Lorem ipsum

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent auctor risus at ex tristique consectetur. Quisque eros nunc, cursus sit amet lobortis at, pellentesque sed ligula. Aenean bibendum ligula quis interdum blandit. Mauris egestas aliquam mauris, et placerat ligula hendrerit nec. Nullam ut fermentum sem. Mauris malesuada enim ligula, sed faucibus quam luctus vel.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent auctor risus at ex tristique consectetur. Quisque eros nunc, cursus sit amet lobortis at, pellentesque sed ligula.

Lorem ipsum

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Praesent auctor risus at ex tristique consectetur. Quisque eros nunc, cursus sit amet lobortis at, pellentesque sed ligula. Aenean bibendum ligula quis interdum blandit. Mauris egestas aliquam mauris, et placerat ligula hendrerit nec. Nullam ut fermentum sem. Mauris malesuada enim ligula, sed faucibus quam luctus vel.

Lorem ipsum

Nos articles